Sélectionner une page

Après nos 3 nuits au parc national des Hautes‑Gorges-de-la-Rivière‑Malbaie puis nos nos 3 nuits au parc national de la Pointe-Taillon au bord du lac Saint-Jean, nous voilà au parc national des Grands-Jardins ! Pour nos derniers jours de vacances, ensuite retour à Montréal…

Le parc national des Grands-Jardins

Des grands jardins au caractère nordique, parcourus par le caribou forestier, où la montagne, la taïga et le brûlé se combinent pour offrir un lieu d’exception pour l’initiation et la pratique de l’aventure et pour perpétuer une tradition de pêche plus que centenaire.

Le parc national des Grands-Jardins (319 km 2 ) vous propose une nature exceptionnelle où les sommets impressionnants côtoient de grands plateaux vallonnés couverts par la taïga, les forêts brûlées en régénérescence, les lacs et rivières. Laissez-vous donc imprégner par ces paysages modelés par la chute d’une météorite, par les grands glaciers ou encore par la succession de feux. L’appellation très poétique des « Grands Jardins » prendra tout son sens dès que vous prendrez contact avec ce territoire. — Source Guide Découverte du Sépaq des Grands-Jardins

Le parc national des Grands-Jardins est un parc national du Québec (Canada) d’une superficie de 318,9 km2 accessible par Saint-Urbain dans la région de la Capitale-Nationale. La ville la plus proche du parc est Baie-Saint-Paul. Le parc a été créé le 25 novembre 1981 et se trouve dans la région de Charlevoix. Il constitue l’une des aires centrales de la Réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix, statut octroyé par l’UNESCO en 19881, soit seulement 7 ans après la création du parc.

Le parc offre un habitat privilégié pour plusieurs animaux. Trois types d’habitats distincts sont observables dans le parc : de jeunes forêts qui ont été créées par des feux naturels et des coupes forestières, des forêts matures composées d’épinette noire et de sapin baumier au couvert fermé et de la taïga rappelant le Grand Nord québécois. Les milieux de taïgas semblables à celui du parc national des Grands-Jardins se retrouvent normalement à plus de 500 kilomètres plus au nord de là, soit au-dessus du 52e parallèle. Ces différents habitats permettent d’abriter une variété d’animaux dont certains ont un statut menacé ou vulnérable. Nous retrouvons notamment des populations d’orignaux, de caribous des bois, d’ours noir, de renard roux, de porc-épic, de plongeon huard, de tétras du Canada, de loups, de plusieurs lynx ainsi que plusieurs autres espèces. — Source Wikipédia

Pour plus d’information, consulter le Guide Découverte du Sépaq des Grands-Jardins.

Jour 1 : la découverte de notre chalet

L’HORIZON • Chalet • Parc national des Grands Jardins
Intérieur – L’HORIZON • Chalet • Parc national des Grands Jardins
Intérieur – L’HORIZON • Chalet • Parc national des Grands Jardins

Jour 2 : le sentier Mont du Lac des Cygnes

Le Mont-du-Lac-des-Cygnes – Le point de vue sur l’astroblème de Charlevoix (981 m) et le massif laurentien que vous offre ce sommet est l’un des plus impressionnants de Charlevoix. N’oubliez pas de regarder sous vos pieds, là où croît une végétation montagnarde subalpine. Attention fragile ! — Source Guide Découverte du Sépaq des Grands-Jardins

Sentier de 8,6km aller-retour d’une durée estimée de 4h avec un niveau de difficulté évalué à difficile et dont le dénivelé est de 480m.

Vue au sommet du sentier Mont du Lac des Cygnes
Paysage du sentier Mont du Lac des Cygnes
Sommet du sentier Mont du Lac des Cygnes

Jour 3 : le sentier La Chouenne

La Chouenne – Sentier donnant accès à un sommet de 730 m d’altitude. Magnifiques points de vue sur la vallée et sur la façade du mont Gros Bras. Un spectacle éblouissant dès le premier kilomètre de randonnée. — Source Guide Découverte du Sépaq des Grands-Jardins

Sentier de 4,8km aller-retour d’une durée estimée de 2h avec un niveau de difficulté évalué à intermédiaire et dont le dénivelé est de 250m.

Le sentier La Chouenne
Le sentier La Chouenne, le sommet
Le sentier La Chouenne, vue sur le Gros Bras

Jour 4 : départ pour Montréal et fin des vacances…

La Grands-Jardins c’est fini. Retour sur Montréal et plus de 4h de route…

Prix du séjour

Pour 3 nuits, du lundi, 9 juillet 2018 à 17 h au jeudi, 12 juillet 2018 à 12 h dans L’HORIZON • Chalet • Parc national des Grands-Jardins nous avons payé 587,79 $ taxes incluses sachant que nous avons les cartes annuelles du Réseau Parcs nationaux du Québec (156,47$ taxes incluses pour 2 adultes pour la saison 2018-2019) donc cela nous évite de payer le tarif journalier pour l’entrée dans le parc. Jessica a réservé en mai, soit environ 2 mois avant notre départ cependant, elle a pris ce qu’il restait donc bien faire attention quand vous réservez dans un Sépaq, il faut s’y prendre d’avance.

Conclusion

Pour conclure, nous avons vraiment passé un très bon séjour dans ce Sépaq.

Et vous, avez-vous déjà visité le parc national des Grands-Jardins ?

N’hésitez pas à mettre un commentaire de votre expérience !